Après la naissance

Après la naissance

riggiline . Publié dans Ostéopathie, Santé, Suisse 167

L’ostéopathie pour les bébés et les enfants

 

L’ostéopathie a un champs d’action très vaste dans la périnatalité et la prise en charge pédiatrique. La grossesse et l’accouchement peuvent laisser des traces chez l’enfant qui se développera autour de ces chocs et engendrer des déséquilibres pouvant nuire à son système de santé. En rétablissant, de manière très douce, la mobilité et la fonctionnalité du corps, l’enfant retrouve sa vitalité et se développe de manière harmonieuse.

Regardons de près le processus de l’accouchement: on comprend que la tête du bébé est sujette à des forces significatives lors de sa descente dans le canal utérin, ce qui cause une compression dans le crâne qui doit se rétablir après la naissance. Heureusement, le crâne des bébés est fait de 22 os qui se chevauchent et le rendent « malléable », lui permettant de s’adapter à ces forces compressives. À la naissance, on verra parfois une déformation naturelle du crâne qui se rétablira graduellement lorsque le bébé pleure, tète et baille. Mettre les mains à la bouche ou sucer une sucette est une des manières que le bébé utilise pour rééquilibrer les tensions intracrâniennes comme nous pouvons sucer un bonbon pour rétablir la pression des oreilles dans un avion.

Cependant, même si la tête du bébé est faite pour changer de forme et s’accommoder aux stresses normaux de la naissance, l’impact d’un accouchement problématique ou instrumentalisé (forceps, ventouse), peut laisser des traces. De fait, le choc non résolu de la naissance peut aboutir à de vastes difficultés qui peuvent se transmettre à l’âge adulte.

Parfois, ces tensions crâniennes persistent, causant des inconforts. Par exemple le nerf vague, qui sort par le foramen jugulaire à la base du crâne, peut être irrité conduisant à des troubles digestifs, des coliques ou des reflux. Le bébé pourrait aussi souffrir d’asymétrie postural, ou scoliose, car avec la croissance, l’asymétrie crânienne se reflète dans le reste du corps.

Un autre problème qui peut se manifester est le ‘syndrome de la tête plate’ ou plagiocéphalie, qui arrive lorsque des forces mécaniques comme des tractions ou compressions avant, pendant ou après la naissance causent un aplatissement de un ou plusieurs os du crâne. Souvent, la plagiocéphalie est classée comme problème de cosmétique, mais la recherche actuelle montre que les enfants avec cette condition ont plus de chances de développer des problèmes musculo squelettiques et visuels par la suite. C’est ici que l’ostéopathie peut se montrer très efficace, et il est préférable de ne pas attendre pour consulter!

Les troubles digestifs chez les bébés, comme les reflux gastro oesophagiens, les coliques et la constipation peuvent aussi être en lien avec un stress mécanique causé par la grossesse ou l’accouchement. L’ostéopathie se montre très efficace pour ces enfants, qui dorment souvent mieux et pleurent moins après les séances.

 

L’ostéopathie fait partie du suivi pluridisciplinaire (pédiatre – sage femme) entourant la naissance d’un enfant. Le traitement ostéopathique pour les nourrissons et les bébés est très doux et non douloureux. Les techniques utilisées sont respectueuses du corps et non invasives. Il n’y a pas d’âge minimum pour un traitement, les bébés peuvent venir consulter dès la naissance. 

En résumé, voici une liste non exhaustive des problèmes qui peuvent être soulagés par l’ostéopathie: 

  • Pleurs longs et difficiles à consoler, sans raison particulière
  • Colique
  • Constipation
  • Reflux
  • Torticolis congénital. Le bébé tourne la tête toujours du même coté ou préfère un sein plus que l’autre.
  • Déformation du crâne, plagiocéphalie. 
  • Conjonctivite
  • Difficulté à allaiter 
  • Troubles du sommeil
  • Troubles de la mobilité ( 4 pattes, ne se tourne pas des deux cotés, … )
  • Soulagement avec la poussée des dents
  • www.charlineosteopathie.com
Please follow and like us:
0

Comments

comments