Edito de janvier

Edito de janvier

admin . Publié dans Editos 40

Pendant mes petites vacances en Italie, un ami me raconta cette jolie histoire. Il disait ; J’ai trouvé une grande armoire dans ma maison, que je n’avais jamais vu avant. Elle était grande, solide, en bois, sculptée de fleurs et de feuilles. Je me demandais bien ce qu’elle pouvait contenir. J’ai d’abord souhaité trouver des trésors, des photos, des souvenirs… puis ensuite je me suis souhaité des outils de travail, du matériel de ski ou des jolis habits. J’ai tellement aimé ce sentiment d’imagination et de curiosité que je n’ai pas ouvert l’armoire avant une bonne journée. Finalement quand j’ai succombé et j’ai tourné la petite clé dans la serrure un peu rouillée, j’ai trouvé une armoire vide. Elle était remplie de vent. Ce moment neutre où le temps est en suspension n’a duré que quelques secondes. Puis j’ai savouré le vide, l’espace que m’offrait cette armoire. La morale de l’histoire… il y en a plusieurs, mais celle que j’aime bien, c’est qu’on trouve tellement de richesse dans l’espace et le vide ; la création, l’imagination, l’ouverture pour du nouveau, la place au partage. Dans l’histoire, l’armoire ne reste pas vide très longtemps. Des objets ont bougé pour aller y habiter. L’espace crée le mouvement, la circulation.

L’espace c’est dans le moment présent qu’on peut le vivre. Ouvrir les yeux ou les fermer, puis s’arrêter regarder dans le maintenant. Puis continuer. Eloigner votre écran pour une minutes. Posez vous dans le vide. Puis observer. En premier, ce n’est pas facile… puis petit à petit on observe de plus en plus de facilité et de connexion avec ce vide du moment présent. Tout est dans la pratique.

On vous souhaite une belle année remplie de contes, de vent et d’espace harmonisant.
Sandra Vermette

Please follow and like us:
0

Comments

comments

Rétrolien depuis votre site.