Je n’ai pas le temps !

Je n’ai pas le temps !

admin . Publié dans Non classé 178

Février, le mois le plus court de l’année. N’avez-vous pas l’impression qu’il passe plus vite que les autres ? Et pourtant, il n’a y que 2 ou 3 jours en moins. Je trouve impressionnant d’observer cette horloge biologique collective dans notre société.

Je n’ai pas le temps, le temps fait les choses, les temps ne sont plus les mêmes, quand j’aurai le temps… nombreuses sont les expressions sur le temps. Le temps est devenu une denrée recherchée et précieuse. Il n’y a pas une minute à perdre. Si le temps nous file entre les mains, on se sent coupable. Pour certaine personne, cette perte se traduit par de l’anxiété. On trouve même des cours pour apprendre à ne « rien bien faire » au cas où on perdrait notre temps à rien faire ! C’est rigolo, non ?

Ce que je trouve le plus étonnant, c’est que l’homme a la capacité phénoménale d’inventer des systèmes qui nous permettent de gagner du temps. Le meilleur exemple c’est internet. Maintenant les recherches d’informations se font en quelques secondes. Il y a vingt ans, pour combler nos besoins, ça pouvait prendre quelques jours de démarchage pour obtenir l’info nécessaire. Ce temps gagné par toute ces inventions, qu’en faisons-nous ? Voyager en voiture, acheter des repas prêts, chauffer avec des énergies rapides de consommation, le lave-vaisselle, les couches jetables, le téléphone… est-ce qu’on a plus de temps qu’avant ? J’observe et je me pose la question simplement, mais qu’est ce que le concept d’avoir du temps pour un humain ? Dans tous les cas, je vais embrasser la prochaine minute que je remplirai d’une pratique simple d’observation du temps qui file à travers une tasse de thé. Car pour y voir plus claire, c’est important d’étirer le temps !

On vous souhaite un bon mois de février dans l’espace élastique !

Please follow and like us:
0

Comments

comments