Bien vivre la vie de parent

Bien vivre la vie de parent

riggiline . Publié dans Belgique, Enfants / Parents, Maternité, Thérapies 2781

En Vie d’Être Parent ….

Une véritable aventure.

De la conception au moment où l’on rencontre pour la première fois son enfant.

Parfois des doutes, des angoisses, du stress, la peur, le bonheur d’être parent tout de suite ou l’attente parfois difficile d’une grossesse qui se fait désirée.

Être parent c’est devenir une maman, c’est devenir un papa, c’est vivre de profonds changements.

Passer de 2 à 3, de 3 à plus au sein de son couple.

C’est vivre un corps qui change.

C’est vivre l’inconnu, la grossesse, la naissance, l’allaitement et pas toujours dans l’euphorie, la joie et l’épanouissement.

Vivre une maternité, une naissance, une parentalité responsable commence dès le début de la grossesse ou même avant celle-ci, dès l’envie de la conception.

Durant cette période particulière dans la vie d’une femme, dans la vie d’un homme, le couple vit des émotions inconnues et des sensations nouvelles. Cette période si particulière sollicite la femme dans sa globalité : physiquement, affectivement et psychologiquement.

Ces changements, ces interrogations, ces émotions diverses (peur, angoisse, stress, …), ces remaniements identitaires ont parfois du mal à trouver leur place entre discours médical « aseptisé » sur la sécurité, la technique et les interprétations de beaucoup de monde ( entourage, média, …).    Les futurs maman et papa n’ont pas toujours facile à se situer, soi, en temps qu’individu propre ayant des émotions, ressentis et pensées personnels.

La préparation à la naissance est l’espace nécessaire pour se libérer de ses questions, accompagnant les changements psychiques et physiques.

Il existent bien sûr plusieurs sortes de préparation à la naissance, dont la sophrologie, qui ne sont pas forcément incompatibles entre elles et peuvent même idéalement se compléter.

Qu’est ce que la sophrologie ?

Développée dans les années 60 par un médecin neuropsychiatre colombien,  Alfonso Caycédo,  la sophrologie est la recherche d’un équilibre entre notre corps, nos pensées et nos émotions soit notre esprit. La sophrologie permet de retrouver une harmonie entre notre corps et notre esprit. Elle se pratique sous forme de relaxation guidée basée sur 3 types d’exercices : la détente musculaire, la respiration et les visualisations. Les exercices se pratiquent en position couchée ou assise.

Pratiquer régulièrement la sophrologie est un moment que l’on s’offre pour découvrir ses ressources intérieures, vivre pleinement notre corps, et établir une relation saine avec soi-même et son environnement.

La sophrologie s’inscrit donc parfaitement dans le domaine de la préparation à la parentalité.

Pourquoi la sophrologie dans l’accompagnement à la naissance ?

Vivre la présence du bébé en soi, évacuer tout le négatif qui peut assaillir, activer la vie et l’énergie en soi.

Vivre avec la plus grande liberté possible dans son corps et son esprit l’arrivée du bébé au monde ainsi que le devenir parent… Voilà le sens de la préparation à la naissance avec la sophrologie.

Le ou la sophrologue vous initie à un ensemble de techniques et d’outils pour apprendre à vivre activement sa grossesse et le jour de la naissance.  La force de cette méthode est un entraînement régulier et l’implication à vouloir vivre pleinement la grossesse et la naissance en accompagnant au mieux son bébé, cela y compris lorsqu’une assistance médicale (déclenchement, péridurale, césarienne, etc) est mise en cours.

En étant moins perméable à l’effet parfois délétère de l’environnement et donc en contrôlant mieux les agents stressants, en créant sa propre réalité positive de la naissance, en diminuant les surcharges émotionnelles et en contrôlant les modifications du schéma corporel, les effets « négatifs » ressentis pendant la grossesse sont diminués. Les séances de sophrologie permettent également un espace possible où les craintes et les peurs peuvent être exprimées sans jugement ni interprétation de la part du sophrologue.

Comment cela se pratique ?

L’entraînement sophrologique se pratique à n’importe quel moment de la grossesse.

Les exercices sont simples et faciles à reproduire à la maison selon le besoin ou l’envie.

Ils permettent :

  • de mieux maîtriser sa respiration (respiration pour se détendre et respiration pendant les contractions-travail)
  • prendre conscience et mieux accepter son corps en changement.
  • Profiter de la plénitude de sa vie de femme et de future maman
  • vivre la présence de son bébé en soi et communiquer avec lui
  • renforcer sa confiance en soi et en ses capacités à être mère, à mettre au monde
  • effectuer des visualisations positives liées à la naissance dans sa totalité. Gérer ses contractions et garder le contrôle de soi et de son accouchement.
  • Gérer et augmenter son seuil de tolérance à la douleur.
  • Gérer les troubles du sommeil.
  • Apprendre une bonne hygiène de vie (nourriture, sérénité, rester coquette et féminine)
  • Maintenir son corps en forme et prendre conscience de sa musculature ( en particulier du périnée)
  • écouter la sagesse intuitive de son corps, de son esprit ( savoir ce qui est bon pour soi et son bébé)
  • apprivoiser et gérer ses incertitudes, ses peurs et ses angoisses par rapport à la conception, la grossesse, la naissance et l’allaitement.

Le papa peut naturellement être associé à cette préparation.

  • comment être présent dans mon rôle de papa
  • trouver sa place pendant la grossesse
  • favoriser le lien père-enfant souvent abstrait, afin de vous familiariser avec votre bébé qui sera bientôt au creux de vos bras,  par la parole, le geste
  • s’investir dans la grossesse mieux et pleinement pour accompagner la future maman
  • se projeter en tant que père
  • apprendre à gérer son stress.

Le nombre et la durée des séances proposées est variable en fonction des demandes de chaque femme et également en fonction de la date du terme .Il est tout à fait possible de continuer la sophrologie après la naissance pour entre autre reprendre possession de son corps et mieux s’installer dans son rôle de parent avec toutes les émotions que cela implique….

Article écrit par Marie-Ange Henrard, sophrologue diplômée.

Pour en savoir plus : 0495/520217

RSS
Follow by Email