Novembre, un chouette moment pour la rétrospection! Partez en voyage dans votre propre corps
Booster vos défenses immunitaires
Votre point de Bonheur: THYMUS
Le pervers narcissique
previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Shadow
Slider

Bonne année !

admin 1118

Oui, on vous souhaite très sincèrement une bonne année ! Etre Famille a envie de cette ouverture sur un monde où les pensées se dirigent vers le positif. Utopique ?

Message, conseil, sagesse, canalisation?

admin 1125

Voici ce qu’Eileen Caddy dans “La petite Voix” nous communique. Pourquoi accepter des limitations dans ta vie ? Sens-toi grandir en conscience jour après jour. Attends-toi à ce que le nouveau se déploie en toi et devant toi, et s’il te faut changer, aie la volonté de le faire sans hésitation! Lorsque tu veux changer de programme à la radio, tu dois tourner le bouton jusqu’à trouver la nouvelle station

Mode de vie

admin 994

Il vous arrive d’aller vous entraîner par culpabilité ? Pour certains d’entre nous, aller faire de l’activité physique rime avec obligation : « il parait que je dois aller bouger car c’est bon pour la santé ». On s’inscrit dans un cours de cross fit, de pilates, de yoga, de course à pied, de danse aérobic… et ouf, on abandonne. Le manque de motivation nous rattrape, lié à ce sentiment d’obligation.

Décembre…

admin 1121

Décembre, un mot qui rime avec descendre. Et pourtant l’homme y associe les actions suivantes ; on boucle, c’est la fin d’année, on termine, on organise, on garde le rythme à fond. Ok pourquoi pas, mais à quel prix ?

Yoga ! Un mot qui devient si populaire…

admin 1119

Yoga ! Un mot qui devient si populaire. C’est quoi le yoga ? C’est une mode ou c’est un état d’esprit ? Cette explosion de cours de yoga est positive. C’est une porte d’entrée vers un exploration de notre monde infiniment petit et infiniment plus grand. C’est un art de vivre qui offre un regard différent sur la réalité d’aujourd’hui.

Nous et l’enfant

admin 1066

Vous dites : “c’est fatiguant de fréquenter les enfants”. Vous avez raison. Vous ajoutez : “Parce qu’il faut se mettre à leur niveau, se baisser, s’incliner, se courber, se faire petit”. Là, vous avez tort. Ce n’est pas cela qui fatigue le plus. C’est plutôt le fait d’être obligé de s’élever jusqu’à la hauteur de leurs sentiments. De s’étirer, de s’allonger, de se hisser sur la pointe des pieds. Pour ne pas les blesser. Janusz KORCZAK
RSS
Follow by Email