Poème

riggiline 1879

SAVOIR VIEILLIR   Vieillir, se l’avouer à soi-même et le dire, Tout-haut, non pas pour voir protester les amis, Mais pour y conformer ses goûts et s’interdire Ce que la veille encore on se croyait permis.

Déclaration d’Amour

riggiline 1883

  Mon Bien Aimé,   Mon ange est venu cette nuit me rendre visite. Il a chuchoté – longuement. Depuis mon cœur veut se confier, te parler. Tu avais raison, Nous devions nous rencontrer, nous rapprocher, partager des similitudes, des affinités, vivre des instants de synchronicité avec une remarquable intensité, pour nous apporter et nous aider. C’est ce que nous pourrions appeler une rencontre d’âmes.
RSS
Follow by Email