Novembre, un chouette moment pour la rétrospection! Partez en voyage dans votre propre corps
Booster vos défenses immunitaires
Votre point de Bonheur: THYMUS
Le pervers narcissique
previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Shadow
Slider
Le cinéma

Le cinéma

riggiline . Publié dans Art, Belgique, Loisirs, Luxembourg, Non classé 2090

A lire et à écouter: Mémoire du cinéma dans le Luxembourg belge (Tome II)

 

Aimez-vous le cinéma et plus particulièrement l’atmosphère des salles obscures ? Voici un bel ouvrage pour vous plonger dans l’univers de ces passionnés qui ont fait le bonheur des salles de village. 

 

Très tôt, ces férus de technologie ont développé des trésors d’imagination pour organiser des projections dans les lieux les plus reculés, d’abord en plein air, puis dans des salles de bal.

Certains opérateurs déambulaient durant la belle saison et se réfugiaient dans les salles en hiver. Peu à peu cette intermittence se muera en installations fixes et parfois somptueuses : témoin le Franklin à Virton ou feu le Palace à Marche.

 

Un premier volume

Dès 1983, l’asbl Histoire collective a enregistré des entretiens auprès de ces protagonistes de l’aventure cinématographique. Des équipes se sont succédé sur ce projet jusqu’à ce que les services culturels de la Province de Luxembourg proposent d’assurer la publication. En 2012, paraissait le  premier tome dans la collection Glane des services culturels de la Province de Luxembourg. Il était consacré aux lieux et aux salles, ainsi qu’au matériel  de projection. Le Musée du Cinéma, à Grupont, avait accepté de laisser photographier ses collections par Christian Deblanc. Images et extraits de témoignages dialoguaient.

 

Les gens du cinéma, recettes et dépenses

Cette fois, nous partons à la rencontre des hommes et des femmes qui ont porté l’aventure : ouvreurs, opérateurs, gérants, distributeurs, colleurs, voire peintres d’affiches, musiciens…  le mérite de cet ouvrage est aussi de rendre vivants des documents comptables : ceux-ci en disent long sur les  heurs et malheurs du cinéma en milieu rural. Se dégage aussi  un parfum suranné des formules employées, des logos… encore qu’André Cadet, du Patria, à Virton, nous a assuré que « ça n’a pas beaucoup changé » ! Des programmes, affichettes, annonces toutes-boîtes sont également reproduites, grâce à la coopération du Musée de l’Imprimé, à Redu.  L’ouverture des livres de comptes, avec recettes et dépenses, révèle l’évolution économique de l’activité : en pleine croissance à la sortie de la Seconde Guerre mondiale ; en crise lorsque le pétrole flambe ! Les passionnés pourront se pencher sur les montages financiers complexes de la location des films.

 

C’est vous le chercheur !

Il faut aussi souligner la rigueur de la démarche : Histoire collective a toujours proposé des sources, qu’elles soient enregistrées ou photographiées. Le lecteur devient alors lui-même un chercheur et se fera sa propre opinion au travers de témoignages parfois contradictoires… Ce volume rend encore plus accessibles ces sources, puisqu’un cd joint au livre et réalisé par Vivacité permet d’entendre des extraits de ces entretiens enregistrés voilà déjà longtemps.

Memoire-cine-tome2

Le renouveau du cinéma en terre de Luxembourg

L’enquête a été  menée auprès des habitants de la province, elle souligne le dynamisme de ces villes et villages. Sensible à la richesse de ce patrimoine, la Province de Luxembourg développe actuellement une  politique en faveur du cinéma : aide aux salles de cinéma et aux ciné-clubs, bourses pour la réalisation de courts-métrages.

 

Pour toute information :

Service de la Diffusion et de l’Animation culturelles de la Province de Luxembourg

Palais abbatial, 12 – 6870 Saint-Hubert

Lindsay Wauthier +32(0)61 250 176             l.wauthier@province.luxembourg.be

 

 

le Tome I  vous parle de l’évolution technique du cinéma

J. Daloze

 

RSS
Follow by Email