La gale chez les animaux de compagnie

La gale chez les animaux de compagnie

riggiline . Publié dans Animaux, Le saviez-vous? 110

La gale est une maladie parasitaire causée par un acarien.
Elle se présente sous deux formes :
La gale auriculaire, qui crée chez nos petits compagnons de violentes démangeaisons à l’intérieur des oreilles. On la détecte grâce à la présence de petites particules noires dans l’oreille, qui ressemblent à des croûtes : ce sont les déjections des acariens. Il faut un traitement vétérinaire pour la détruire totalement. Elle peut être transmise à l’homme mais n’est pas dangereuse car elle ne survit pas sur son nouvel hôte.

L’autre gale est la gale de la peau, appelée gale SARCOPTIQUE chez le chien, elle est contagieuse pour l’homme.
Le principal vecteur de la gale sarcoptique est le renard. Soyez prudents lors de vos sorties dans la nature. Au moindre symptôme chez votre toutou (démangeaisons violentes, grattages continus, croûtes), consultez votre vétérinaire.
Chez le chat, (le lapin, le hamster et le rat) c’est la gale NOTOEDRIQUE, plus rarement contagieuse pour l’homme (chez qui cela se traduit par des boutons rouges qui démangent, et qui finissent par disparaître)
Le plus souvent, cette maladie commence sur la tête de l’animal, le museau, les oreilles, mais elle peut également se mettre sur un autre endroit du corps chez les animaux qui ont une faible immunité ou très âgés.
Les acariens de la gale s’accouplent à la surface de la peau de leur hôte, puis les femelles creusent des tunnels dans l’épiderme et se nourrissent des débris qu’elles génèrent. Cela crée des rougeurs, des croûtes (qui peuvent parfois être très épaisses), des démangeaisons intolérables et une perte de poils localisée. Les oeufs sont pondus à l’intérieur des galeries. Ils éclosent au bout de 3 à 5 jours. Après un cycle de quinze jours, les larves sont adultes et peuvent à nouveau se reproduire. La maladie s’étend assez rapidement, surtout chez des animaux âgés ou ayant une santé fragile.
Consultez votre vétérinaire si vous voyez qu’ils se grattent ou qu’ils se mordillent la peau de manière anormale et répétitive.
Le diagnostic se pose en général après un petit prélèvement d’une croûte (totalement indolore) qui est analysé au microscope, ou à l’aide d’une prise de sang.
Le traitement habituel de la gale est l’administration d’une pipette d’anti-acariens à la fréquence déterminée par le vétérinaire.
N’hésitez pas à faire également appel à l’homéopathie qui donne de très bons résultats EN COMPLEMENT au traitement chimique. Encore une fois, voyez avec un vétérinaire homéopathe.
Vous trouverez ci-dessous quelques photos de ces acariens…peu ragoutants, mais la maladie existe, et il vaut mieux être informé pour la soigner dans les meilleurs délais.
Une amie des animaux
Please follow and like us:
error0