Quelle alimentation pour nos enfants?

Etre Famille, vous présente un article d’ Anne-Marie Bertrand, praticienne en Ayurveda à Escale Indienne :

Traitement contre les poux

Diluez une cuillère à café de bicarbonate dans un bol d’eau tiède (plus pour le confort que pour l’efficacité : ça marche aussi  à froid) et frictionnez

La Maca ou Ginseng Péruvien

 

L’espèce Lepidium meyenii, qui comprend une forme cultivée et une forme sauvage d’aspect variable, a été décrite par Wilhelm Gerhard Walpers en 1843 d’après un exemplaire recueilli à Pisacoma (3 919 m d’altitude)

25 astuces pratiques pour la salle de bain

Il fallait y penser !

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Shadow
Slider
La mort

La mort

admin . Publié dans Editos 308

Ressentez-vous des émotions particulières quand vous entendez ce mot? Ressentez vous des jugements quand vous lisez ce mot? La mort est un sujet parfois muet, dans un sens c’est normal; comment parler de celle-ci alors qu’on a en jamais fait l’expérience personnelle? Dans les contes et les histoires, elle est réservée pour les méchants et pour ceux qui ne méritent pas de vivre.

Et si on visualisait la mort? Si on lui donnait une image de confort? Simplement allonger la matière de son corps, lui dire merci pour ce passage sur terre. Regarder l’ensemble du physique qui s’éteint petit à petit avec les yeux de la conscience. Un corps qui se fond dans l’espace temps, confortable il quitte la terre.

J’ai grandi avec mes grand-parents. Ma grand mère est décédée il y 6 ans. Mon grand-père, 86 ans, vit une vie de rêve; c’est comme ça qu’il la surnomme. Il a eu des enfants, des petits-enfants, un femme, un métier, un garage pour bricoler, et il adore toujours pelleter la neige et monter les marches dans la rue. Pour lui ; “c’est la vie de rêve”. Quand je parle de mort avec lui, il nous répète que le jours où il partira , il ne faudra pas trop pleurer, il partira heureux. Il ne s’en réjouit pas particulièrement mais il est prêt.

Est-que être heureux permet d’approcher la mort avec confiance? Le discours de mon grand-père m’en donne l’impression.
Cette approche me semble plus douce et plus réelle. La réalité est que l’on va tous mourir un jour. Pourquoi ne pas choisir l’intention de notre propre mort ?

Apprendre à aller vers la mort. Mourir à l’image d’une grande et longue relaxation. Sentir cette instant où le corps devient léger. Saisir la dernière expiration. Le calme le plus profond jamais vécu. Moi, dans tout les cas, j’ai envie de préparer ma mort. Je ne m’en réjouis pas particulièrement mais je le vois comme le voyage intérieur ultime. Il y a des naissances, l’apprentissage d’un nouveau métier, le mariage, la construction d’une maison, un voyage, tout se prépare. Pourquoi pas apprendre à mourir.

Aimons la vie pour toutes ces étapes!
Je vous souhaite un journée extraordinaire en matière sur la terre Plein de Lumière et Vie
Amour et Musique

Sandra Vermette

RSS
Follow by Email