Clock. Le Jeûne 1

Le Jeûne 1

riggiline . Publié dans Bien être, Le saviez-vous?, Non classé, Philosophie, Thérapies 66

Un moyen de se purifier totalement . Le jeûne est un bienfait que toute personne peut entreprendre. Il vous suffit d’être en accord avec vous même.

Cependant je tiens à vous avertir que ce moyen de purification ne dispense pas d’un traitement médical dans le cas de certaines maladies.

Qu’est ce que le jeûne ?

Le jeûne fait partie des rites de toutes les religions.

Les Chrétiens : Moïse-Jésus (40 jours)

Les Spartiates, les Persans habituaient leurs enfants à des jeûnes de plus en plus long pour les rendre résistant.

Les Normands, avant de partir en bataille pour aider le corps et l’esprit à partir plus libre en cas de mort.

Les Egyptiens, les Grecs, les Israélites pratiquent le jeûne rythmé (24h d’abstinence de nourriture chaque semaine). c’est surtout à un préjugés qu’est dû la désaffection du jeûne à l’heure actuelle. Ce préjugé est celui de la nécessité de s’alimenter voir de se sur alimenter pour ne pas s’affaiblir.

Cette conviction a été imposée dans l’esprit du public, en grande partie pour répondre à des nécessités commerciales et économiques inhérentes au développement de l’industrie alimentaires et pharmaceutique.

Si l’on examine de plus près ce problème, on constate l’affaiblissement de la race humaine tant sur le plan psychique que physique. L’abus d’aliments forts et toxiques, l’excès d’aliments sont contraire à notre processus naturel.

Pour 3 raisons :

  1. Tout dépassement de la quantité utilisable de chaque catégorie d’aliment devient déchets et surcharge l’organisme de matières qui vont s’accumuler dans les organes de la digestion (obésité, constipation, acide urique…)
  2. Par la suite d’un processus d’auto défense de l’organisme, celui-ci s’efforce de compenser l’excès de nourriture par un affaiblissement des fonctions de digestion et d’assimilation (troubles de l’estomac, intestins, foie, reins…)
  3. Les processus chimiques et physiques déclenchés par la digestion de cette trop grande quantité de nourriture entraînent une dépense d’énergie considérable puisque cet excès ne peut être assimilé. Il doit être neutralisé et rejeté en dehors sans avoir été utilisé par l’organisme.

Contrairement au préjugé habituel, l’organisme peut sans danger être privé de nourriture solide pendant de longues périodes dès l’instant ou l’air et l’eau en quantité suffisante pour compenser l’évaporation dû à la fonction des glandes sudoripares et de la respiration, faible durant le jeûne.

Pour indication, la durée du jeûne dépend de l’état de l’organisme, de la force vitale, des réserves(graisses et muscles) et de la nature des poisons qu’il y a à éliminer.

Des résultats tangibles et précis, dont la plupart ont fait l’objet de contrôle scientifique, détermine le jeûne comme un puissant excitateur des fonctions digestives et d’assimilation, ayant pour effet de rétablir l’organisme dans sa forme et dans ses proportions normales quelque soient ses déformations.

 

Please follow and like us:
error0