Quelle alimentation pour nos enfants?

Etre Famille, vous présente un article d’ Anne-Marie Bertrand, praticienne en Ayurveda à Escale Indienne :

Traitement contre les poux

Diluez une cuillère à café de bicarbonate dans un bol d’eau tiède (plus pour le confort que pour l’efficacité : ça marche aussi  à froid) et frictionnez

La Maca ou Ginseng Péruvien

 

L’espèce Lepidium meyenii, qui comprend une forme cultivée et une forme sauvage d’aspect variable, a été décrite par Wilhelm Gerhard Walpers en 1843 d’après un exemplaire recueilli à Pisacoma (3 919 m d’altitude)

25 astuces pratiques pour la salle de bain

Il fallait y penser !

previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Shadow
Slider
Le pervers narcissique

Le pervers narcissique

riggiline . Publié dans Le saviez-vous?, Psychologues, Santé 53

COMMENT DISTINGUER LE VRAI « Pervers Narcissique » du faux ?

Qu’est-ce qu’un pervers narcissique ?

PSYCHO – Le pervers narcissique est un personnage complexe et toxique dont les comportements ambivalents peuvent occasionner beaucoup de souffrance chez les personnes qui le côtoient.

Le manipulateur peut être un amant, une collègue, un ami. Parmi les traits de caractère et les comportements les plus répandus, on retrouve un talent pour la comédie, une maîtrise de l’art de la séduction, des idées de grandeur, une estime de soi excessive, un manque d’empathie et une immaturité affective importante.

Tantôt charmeur et séduisant, tantôt manipulateur et arrogant, le pervers narcissique est un véritable comédien. Prêt à tout pour séduire, il commence généralement par afficher son masque le plus attirant. Ce n’est qu’une fois que le charme a opéré qu’il dévoile un visage nettement moins engageant, passant alors de la séduction à l’humiliation, de l’altruisme à un égocentrisme extrême. Ces changements de comportement à répétition sont à l’origine de la confusion et de la souffrance que l’on retrouve chez les victimes.

Si la définition du pervers narcissique devait se résumer en deux mots, ce serait ces deux-là : la dévalorisation et la culpabilisation. Ces deux armes destructrices sont très souvent utilisées par le pervers narcissique. Ces spécialistes de la manipulation sont en effet maîtres dans l’art de reporter leur faute et leur responsabilité sur leurs victimes. En créant un sentiment de culpabilité chez ces dernières, ils renforcent l’emprise qu’ils exercent sur elles. Celles qui ont le courage de les mettre face à leurs contradictions se heurtent généralement à un mur. Le manipulateur est en effet maître dans l’art d’esquiver les questions ou d’y répondre de manière ambiguë afin d’entretenir le doute chez sa victime.

Le pervers narcissique n’a qu’une idée en tête : satisfaire ses propres désirs. Ceux des autres ? Il n’en a que faire ! L’immaturité affective est une caractéristique constante.

Source : GRAZIA

 

 

Pour Antoine Spath, auteur de Ne plus se laisser manipuler(Leduc.s éditions), “entre pervers narcissique et personnalité manipulatrice, il existe de réelles différences”. Le psychologue en a listé vingt, pour éviter de projeter vos fantasmes et vos angoisse sur le premier enquiquineur venu.

Le vrai pervers narcissique :

  • Il ne s’excuse pas, c’est pour lui une règle absolue,
  • Il souffle alternativement le chaud et le froid,
  • Il est impossible de repérer quand il ment,
  • Quand vous lui exprimez vos émotions, il s’en sert,
  • Il se sent investi d’une mission, d’une grande destinée, il est mégalomaniaque,
  • Avec lui, vous vivez constamment dans la peur,
  • On ne peut jamais le prendre en défaut,
  • Il a listé précisément tous vos besoins et toutes vos envies pour pouvoir en tirer parti.
  • Son but est de vous annihiler,
  • Vous avez le sentiment d’entretenir une relation irrationnelle avec lui,
  • Il n’avoue jamais sa faute,
  • Face à lui, vous vous sentez toujours obligés de vous justifier,
  • Vous avez le sentiment qu’il sait lire dans vos pensées,
  • Il ne ressent jamais de culpabilité pour ses actes,
  • Quelle que soit la situation, il se montre toujours infaillible,
  • Il a besoin que vous manifestiez de la dévotion à son égard,
  • Votre relation est marquée par un sentiment d’exclusivité,
  • Il est très attentif à son image, qui doit toujours être impeccable,
  • Il ne supporte pas la critique,
  • Vous avez honte de ce qu’il vous fait subir.

 

 Le simple manipulateur :

  • il lui arrive de s’excuser,
  • le climat relationnel entre vous est moins mouvementé,
  • il est facile de repérer ses mensonges,
  • il est capable d’entendre une émotion, un ressenti pour ce qu’ils sont, sans s’en servir ultérieurement,
  • il a des objectifs et une vision de lui-même plus terre à terre,
  • le climat de tension qui l’entoure n’est pas permanent,
  • il est possible de le prendre en défaut,
  • il est à l’écoute de vos besoins et de vos envies pour en tirer un avantage, mais n’a pas établi de liste précise et systématique,
  • son but est de satisfaire ses propres besoins,
  • la relation que vous entretenez a toujours un but, un objectif précis et limité,
  • il lui arrive d’avouer ses erreurs ou ses subterfuges,
  • face à lui, vous n’avez pas constamment besoin de vous justifier,
  • vous avez le sentiment de garder, malgré tout, un jardin secret,
  • il lui arrive parfois de se sentir coupable de ses actes,
  • il peut montrer ses failles dans certaines situations,
  • il a juste besoin d’une attention de votre part,
  • vous avez chacun des espaces séparés dans lesquels évoluer,
  • il n’est pas totalement obsédé par son image,
  • il est capable de se remettre en cause, parfois,
  • vous ressentez envers lui de la colère ou de la rancœur.

 Source : Psychologie magazine 2016

 

 

Ce qui est important c’est la prise de conscience. S’il y a une caractéristique commune à tous les pervers narcissiques, c’est le double visage. Tantôt doux et attentionné, tantôt autoritaire et colérique, le pervers narcissique manipulateur oscille entre plusieurs comportements contradictoires, semant ainsi le doute et la confusion dans l’esprit de la victime. Celle-ci ne parvient plus à avoir un quelconque recul sur la situation et subit de plein fouet la toxicité de son partenaire.

Lorsqu’on est en couple avec un manipulateur et que la souffrance occasionnée est significative, il est donc primordial de commencer par prendre de la distance.

Elle ne doit plus se laisser attendrir lorsqu’il affiche son masque de séducteur, elle doit être capable de se rappeler qu’à ce visage y succèdera un autre beaucoup plus effrayant, celui du détracteur.

Reconnaître et combattre un pervers narcissique est bien plus compliqué qu’il n’y paraît. En effet, bien souvent les personnes qui sont en couple avec un manipulateur pensent que leur partenaire peut changer. Or l’une des premières caractéristiques de cette personnalité toxique est son incapacité à se remettre en cause. Le pervers narcissique manipulateur pense qu’il détient la vérité. Son besoin, presque viscéral, d’avoir le dessus sur sa partenaire l’empêche d’entamer une démarche de changement. Il arrive que le manipulateur dise à sa victime qu’il changera, mais le plus souvent il en est incapable.

Lorsqu’on est en couple avec un pervers narcissique et que l’on souhaite s’en sortir, il faut donc arrêter de chercher constamment à comprendre son bourreau. Arrêter de lui trouver des excuses, arrêter de croire à ses promesses de changement, arrêter de vouloir le sauver tout simplement : il est le seul à pouvoir le faire. Si la perversion narcissique n’est pas réellement considérée comme une maladie mentale, c’est un trouble de la personnalité et il est important que la victime en soit pleinement convaincue.

Le manipulateur a tendance à isoler sa victime afin d’accentuer l’emprise qu’il exerce sur elle. Lorsqu’on souhaite se libérer d’une telle relation toxique, il est donc important de renouer avec son entourage. Famille et amis peuvent en effet représenter un soutien important et permettre à la victime de redécouvrir ce que signifient véritablement affection et bienveillance.

Mais il semblerait que le seul moyen de se libérer véritablement de l’emprise du pervers narcissique manipulateur soit de le quitter. De nombreux professionnels de santé s’accordent en effet pour dire qu’il faut fuir cette personnalité toxique à tout prix.

Source : Grazia

 

 

 

RSS
Follow by Email