Littérature – L’enfant des marges

Littérature – L’enfant des marges

riggiline . Publié dans Librairies, Littérature 2290

L’enfant des marges, de Franck Pavloff

 

cover-enfant-des-margesRoad novel (comme il existe des road movies) tendu entre 3 générations d’ hommes, roman initiatique, fable, c’est un peu de tout cela qu’il s’agit lorsqu’on découvre L’enfant des marges.

 

Le chagrin qui enferme

Nous avons été très nombreux à lire « Matin brun ». Voici un autre texte où Franck Pavloff déploie une fois encore un souffle salutaire. Il nous met en route, nous renvoie une image que nous aimerions cacher, comme cet homme qui cherche à abrutir son chagrin en redressant des murets de pierre sèche dans les Cévennes, sourd à la rude affection de son voisin, vieil huguenot.

 

De la peur à la découverte

Quand sa belle-fille l’envoie à Barcelone en quête de son petit-fils, il part, enfermé dans des questions torturantes sur ses origines, muré dans le désespoir d’un fils perdu en mer et la crainte de ce qu’il pourrait découvrir. Ses rencontres, souvent tonitruantes comme peut l’être la jeunesse, le plongent au coeur d’une Barcelone tout à la fois encore marquée par les séquelles de la guerre civile et dans l’ébullition d’une jeunesse contestataire.

 

Faire la paix

Pavloff nous convie à l’expression très forte de cette vie bigarrée, chaleureuse, qui ne masque pas la rudesse du quotidien et les dérives interlopes. Rythmée par la musique de Nick Cave, ce voyage autour et dans Barcelone est aussi le voyage de Ioan, au travers des rencontres qu’il va faire. Un voyage où il finira par retrouver son petit-fils, et où il va surtout faire la paix avec son histoire et son chagrin.

 

La générosité des femmes

La générosité des personnages féminins est omniprésente dans le roman. Elles rassurent Ioan et l’entraînent parfois dans des hauteurs insoupçonnées, à preuve cette cabane accrochée aux tours de la Sagrada Familia !

 

Parti de sa propre histoire

Lors d’une  interview, F. Pavloff révèle que cette quête a été aussi la sienne, parti à la recherche de son petit-fils sur la demande inquiète de sa mère. De la découverte des squats, des Indignés, des cracheurs de feux, Pavloff a développé l’histoire de Ioan.

 

AVT_Franck-Pavloff_1947

 

 

Jacqueline Daloze

www.jacquelinedaloze.be

 

 

 

 

RSS
Follow by Email