Novembre, un chouette moment pour la rétrospection! Partez en voyage dans votre propre corps
Booster vos défenses immunitaires
Votre point de Bonheur: THYMUS
Le pervers narcissique
previous arrow
next arrow
previous arrownext arrow
Shadow
Slider
PAS DE REPIT POUR LES GRANDS-MAMANS !

PAS DE REPIT POUR LES GRANDS-MAMANS !

riggiline . Publié dans Enfants / Parents, Grands-Parents 3063

Picto oeil - Icone eye
Nous avons lu pour vous : 
Cette rubrique présente un résumé succinct de ce que nous avons lu.

Les vacances, en particulier celles de l’été, sont certes synonymes de détente et de soleil, mais de nombreux parents sont souvent démunis pour trouver des solutions de garde de leurs enfants. Beaucoup ont recours aux services de leurs parents, les grands-parents de leurs enfants.

Même si des camps d’été existent, s’ils peuvent compter sur une voisine, une amie ou une sœur, les parents ne trouvent pas toujours des solutions pour faire garder leurs enfants. Aujourd’hui, nombreux sont les grands-parents qui se mettent à disposition pour garder leurs petits-enfants. Pour que tout se déroule bien, voici quelques aspects à considérer :

Le fait que les grands-parents ont une approche éducative différente que les parents peut s’avérer perturbant, en particulier s’ils gardent souvent leurs petits-enfants, affirme le psychothérapeute et spécialiste en psychologie de l’enfant Alexandre Bravo. Il est donc important que parents et grands-parents s’entendent pour éviter que l’enfant risque de perdre ses repères et de développer un sentiment de toute-puissance. Il est notamment primordial que l’enfant n’ait pas à choisir son camp et à devoir prendre position soit pour ses parents ou pour ses grands-parents.

Alexandre Bravo attire l’attention sur cinq points importants :

  • Lorsqu’un enfant déteste un légume et refuse de le manger, il s’agit de trouver un compromis avec des limites en lieu et place d’adopter une attitude autoritaire ou alternative (qui consiste à être d’accord avec tout ce que l’enfant veut). En effet, l’enfant a un palais qui est différent de celui d’un adulte. Dès lors, il n’est pas possible d’exiger qu’il mange aussi épicé qu’un adulte.
  • Il y a lieu de ne pas jouer avec la peur d’un enfant, en particulier lorsqu’un enfant traîne loin derrière, par exemple lors de courses au marché. Il est préférable de s’organiser différemment, comme en prenant une poussette si on est pressé.
  • Les vêtements et les cheveux font partie de la personnalité de l’enfant. Si un enfant en vacances chez ses grands-parents veut se faire couper les cheveux, il est conseillé de demander l’accord des parents.
  • Il faut parfois savoir être flexible lorsque l’enfant fait des observations sur les remarques émises par les grands-parents, ce en comparant avec ce qui se passe chez ses parents. Toutefois, en fonction du contexte (santé, bien-être ou sécurité), on peut faire comprendre à l’enfant qu’il est placé en ce moment sous la garde et la responsabilité de ses grands-parents.
  • Si un enfant a toujours besoin de son doudou et que ses grands-parents pensent qu’il est en âge de vivre sans, ce n’est pourtant pas à eux de lui retirer son doudou. Cela est de l’autorité ou du choix des parents.

Lorsque des grands-parents décident de partir en excursion avec leurs petits-enfants, hors du territoire et qu’ils doivent passer une frontière, chaque participant doit être en possession d’une pièce d’identité valable.

Il est également prudent (cela ne répond toutefois pas à une obligation légale) que les grands-parents se munissent d’une autorisation écrite des parents de leurs petits-enfants, avec leurs coordonnées et copie de leurs passeports ainsi qu’une copie du livret de famille (ou extrait de naissance des enfants avec indication des parents) ou copie du certificat de mariage des parents avec indication de leur propre père et mère.

De plusieurs témoignages, il ressort que de nombreux grands-parents s’occupent régulièrement de leurs petits-enfants. Un couple de grands-parents exprime qu’ils essaient de se tenir à ce que souhaitent les parents et que leurs petits-enfants sont faciles. Des fois, on leur reproche de trop gâter leurs petits-enfants.

Une autre grand-maman explique qu’elle se trouve beaucoup moins stricte avec ses petits-enfants que leurs parents. Elle ne se mêle pas de l’éducation de ses petits-enfants.

Un couple de grands-parents raconte qu’ils ont la garde de leurs petits-enfants une grande partie de leurs vacances d’été et relève combien c’est agréable que leurs petits-enfants apprécient des activités et des jeux simples, comme cueillir des framboises, jouer avec des chats, planter des tournesols, faire des biscuits, jouer avec des pièces de Lego.The good grandmother with children's

Quelques livres traitant sur les relations grands-parents et petits-enfants :

  • L’art d’être grand-père, Victor Hugo, Poésie Gallimard
  • L’art d’être grand-mère et l’art d’être grand-père, Claude Aubry, Editions Horay
  • Dis-moi, grand-mère, le livre de la famille, Andrée Martinerie, Editions Robert Laffont
  • Les grands-parents dans tous leurs états émotionnels, Editions Jouvence
  • Grands-parents débutants : adoptez la Papy zé Mamy attitude, Caroline Cotinaud
  • Grands-parents, à vous de jouer, Marcel Rufo
  • Devenir grands-parents pour les nuls, de Gérard Strouk, Guénolée de Blignières Strouk et Marinette Lévy
  • Le guide pratique des grands-parents, Frédérique Corre-Montagu
  • Conseils de survie pour grands-parents, Simon Brett, Alex Hallatt et Nathalie Chapput
  • Profession : Grands-parents, Elisabeth Laban, Barbara Trostler et Myron Dr Laban
RSS
Follow by Email