PREPARATION A L’ACCOUCHEMENT

PREPARATION A L’ACCOUCHEMENT

riggiline . Publié dans Enfants / Parents, Maternité 5211

 

A quoi servent les cours de préparation à l’accouchement ? Est-ce obligatoire ?

Evidemment, ce n’est pas obligatoire, par contre il est important que les femmes sachent et prennent conscience qu’elles savent accoucher et que les bébés savent comment ils doivent faire pour sortir.
La préparation à l’accouchement va permettre à chacune de trouver ses propres clés afin qu’elles puissent mettre au monde son bébé le plus physiologiquement possible.

Quand peut-on commencer les cours de préparation ?

D’une façon plus générale, je dirais dès le 4e mois de grossesse mais cela peut très bien être avant ou après selon les besoins, les envies de chacune.
A mon sens, l’idéal c’est même avant la conception (Consultation pré-conceptionnelle)

Quels thèmes sont abordés pendants les cours ?

Cela dépend toujours des préparations et de la demande des parents. Mais dans l’ensemble nous évoquons :

  • l’alimentation
  • nous donnons des conseils pratiques de la vie de tous les jours (par exemple : comment se retourner dans son lit !)
  • la préparation du périnée
  • l’accouchement (les contractions, le travail, etc…)
  • la péridurale
  • l’allaitement
  • la césarienne
  • le retour à domicile

Comment se déroule un cours ?

Il y a deux types de préparation :

  • la préparation individuelle durant laquelle la sage-femme dialogue avec les parents, propose des exercices de respiration, de positionnement. Ces séances permettent aussi aux parents d’entrer en communication avec leur bébé.
  • la préparation collective est plus « scolaire ». Il y a  moins d’interactions entre sage-femme et famille.

Comment choisir sa préparation ?

En s’informant auprès :

  • des gynécologues, du personnel de la maternité
  • des médias (magazines, journaux, etc…)
  • sur Internet
  • le bouche à oreilles fonctionne très bien aussi.

Mais surtout, encore une fois il faut être à l’écoute de son corps, de son être intérieur afin de savoir ce dont on a envie, besoin.
Par exemple, un couple va choisir l’haptonomie parce que la maman veut impliquer le papa ; une maman choisira la sophrologie car elle est angoissée ; celle-là le yoga car elle a besoin de mouvement, etc…

Quelles sont les préparations spécifiques ?pregnant mother performing yoga on outdoor beach

  • le yoga
  • l’aqua gym
  • la gymnastique pilates
  • la gymnastique prénatale
  • l’ostéopathie
  • l’haptonomie, pratique qui consiste à entrer en relation par le toucher, le contact affectivo-psycho-tactile
  • l’homéopathie
  • la sophrologie, technique de relaxation basée sur des exercices de respiration et de gestion de la pensée qui permet aux mamans de dominer la douleur et de se détendre
  • le chant prénatal, discipline qui induit un dialogue fait de sons et de vibrations permettant de créer et développer le lien maman-bébé mais aussi offrir une meilleure conscience corporelle et respiratoire
  • l’acupuncture
  • le massage….

En plus des cours de préparation à la maternité, doit-on suivre d’autres cours en parallèle  ?

Il faut savoir que les cours de préparation à la maternité sont plus axés sur l’information du lieu de naissance, avec visite de la salle d’accouchement, rencontre du personnel. C’est aussi l’occasion d’échanger, de partager avec d’autres parents. Il peut être utile pour certains couples de suivre des cours en parallèle, même si participer aux ateliers à la naissance est suffisant.

Si une césarienne est prévue, la préparation est-elle utile ?

Oui, car lors des cours on n’apprend pas uniquement comment accoucher par voie basse on donne également des informations sur la césarienne, autre manière de mettre son bébé au monde ce que chaque femme enceinte doit garder à l’esprit. Il est donc tout aussi important pour ces femmes d’aborder ce thème et ceux cités plus haut.

Et pour une seconde grossesse ?

La préparation informative n’est plus vraiment nécessaire. Par contre, si la maman le souhaite elle peut faire une préparation plus spécifique (haptonomie, sophrologie, etc…) et ce pour chaque grossesse qu’elle vivra. Son choix se fera toujours en accord avec ses envies, son attrait pour telle spécificité, etc…

Conseil du praticien

Je veux dire à toutes les mamans d’apprendre à écouter leur corps et leurs émotions, de croire en leurs compétences.
Une préparation classique ou plus spécifique peut aider à cela.
Chaque femme possède en elle le pouvoir de mettre au monde son bébé.
Faites-vous confiance, ayez confiance en la vie tout simplement.

Please follow and like us: