Un sport tout en équilibre

Un sport tout en équilibre

riggiline . Publié dans Loisirs, Randonnée pédestre, Suisse 2349

Nordic Walking

un sport tout en équilibre

La pratique du Nordic Walking comporte deux objectifs, acquérir une bonne forme physique et faire la connaissance de nouvelles personnes.

S’oxygéner au contact de la nature, à notre propre rythme, est à notre portée. Nous voici à la recherche d’un équilibre entre les bâtons de marche et notre propre corps, qui fonctionne alors comme un balancier, aidé dans son effort par le soutien des bâtons.

Une fois les bons gestes et un certain maintien acquis, l’on évolue tout naturellement au gré de terrains très divers, petites routes et chemins de campagne, sentiers forestiers ou parfois même petits bouts de pistes Vita.

En 5 à 10 minutes d’exercice, l’on brûle déjà des graisses. Les bâtons soutiennent et stimulent la marche, ils font bouger le haut du corps, qui se muscle au même titre que les jambes.

Autre avantage, le Nordic Walking est un sport très abordable, seul l’achat des bâtons est nécessaire, tout un chacun ayant déjà bien souvent des chaussures de marche.

Anne Guignard, monitrice de Nordic Walking, confie que le jeu de mots « Nordic Talking » pour désigner ce sport s’entend assez souvent, ce qui est assez vrai finalement, il faut bien le reconnaître. Pour elle en définitive, si des amitiés se lient d’une marche à l’autre, si les sorties aident à la socialisation, son objectif est atteint. Ne s’oxygène-t-on pas en parlant en définitive ?

Que de kilomètres parcourus au fil des années pour Anne et les participants à ses cours. À chaque fois ce sont des petites anecdotes à raconter, des petites aventures qui ont lieu, au gré des parcours.

Le Nordic Walking fait parfois des émules jusque chez certains quadrupèdes, comme ce petit chat de 3-4 mois. Un soir d’hiver, il se joignit au groupe et n’en décolla plus, malgré les efforts faits pour le dissuader de suivre. Anne le porta durant certains détours du parcours, car il était trop petit et il avait mal aux coussinets à force de marcher sur de la glace ou des cailloux tout aussi gelés.

À la fin du tour, elle le déposa dans une grange et une autre marcheuse resta un peu avec lui, avant de le ramener chez elle. Après avoir mis une annonce dans les journaux locaux, c’est au bout de trois semaines que le chaton retrouva sa famille.

Alors, si vous souhaitez favoriser votre santé par un effort régulier, vivre des nouvelles épopées et vous faire de nouvelles connaissances, (grâce à un sport plutôt conseillé aux bipèdes)… À vos baskets !

 

Sophie Wilhelm

Reporter

Quelques références :

www.allezhop-romandie.ch

Anne Guignard

Monitrice, tél. 079/549 97 16

Cours dans la région d’Oron, tous les mercredis soirs dès 18h.

RSS
Follow by Email