ZOO de Servion

ZOO de Servion

riggiline . Publié dans Le saviez-vous?, Loisirs, Science & vie, Suisse 2759

Les loups de l’Arctique

du Zoo de Servion

L’accueil des loups de l’Arctique est impressionnant en cette après-midi toute en demi-teintes au Zoo de Servion, le plus grand parc animalier de Suisse occidentale. Un parfum de fin d’hiver flotte à cet endroit, en attendant le renouveau du printemps.

Dans leur enclos encore enneigé, la louve ……. et son fils ……. donnent un concert de hurlements, afin de marquer leur territoire, plaçant l’être humain devant toute la puissance de dame Nature.

Puissants et sauvages, ces animaux viennent de régions parmi les plus inhospitalières de la planète, vivant dans la neige et la glace des îles situées dans les grands territoires du Nord du Canada et du Groënland, au bord de l’Océan Arctique. Mis à part l’homme, ces animaux ne craignent pas de prédateur, surtout dans ces régions reculées.

C’est durant de nombreuses années que des loups de l’Arctique furent espérés et attendus au Zoo de Servion, auquel des loups de la race « Mc Kenzie » furent tout d’abord proposés, qui sont des loups de race brune. Suite à différents contacts avec d’autres zoos, il y eut la nouvelle qu’un couple de loups de l’Arctique en provenance d’un zoo situé à Remington au Canada étaient disponibles.

Après une autre longue attente, les responsables du Zoo de Servion allèrent chercher ces loups à l’aéroport de Kloten à Zürich, ce qui fut déjà une petite aventure en soi. La louve … et le loup … arrivèrent donc à Servion, où ils firent l’admiration d’un public qui ne connaissait bien souvent pas encore ces animaux magnifiques. Ces loups eurent plusieurs portées, dont les louveteaux arrivés à l’âge adulte furent placés dans d’autres zoos européens et même jusqu’en Chine.

Arrivé à l’âge respectable de 15 ans et sentant qu’il devait laisser son tour, … le mâle Alpha, céda sa place à son fils …, qui prit l’ascendant sur la meute. Celui-ci veille aujourd’hui sur la louve … et ils offrent leur belle présence à un public conquis de longue date.

Sociables, les loups de l’Arctique sont des mammifères qui vivent en meute. C’est toujours le mâle Alpha et la femelle Alpha qui mènent la meute et qui décident de l’ordre dans lequel les loups s’alimentent lors des différents repas. Chaque loup a sa place dans la meute et se doit de la respecter.

Les hurlements servent à garder le lien social et à maintenir la cohésion du groupe, tout en marquant et protégeant le territoire. La fourrure du loup très épaisse lui permet de résister à des températures extrêmement basses. La fourrure blanche des loups de l’Arctique est adaptée à leur milieu, leur servant de « tenue de camouflage », ce qui est bien pratique lors des chasses afin de se nourrir. Dans leurs attaques, ils choisissent généralement une proie malade ou affaiblie, gérant ainsi la cohésion de la faune.

Le plus souvent, seul le mâle Alpha et la femelle Alpha ont le droit de se reproduire. Après une gestation de 2 mois, la femelle met bas entre 2 et 5 louveteaux vers le mois de mai, dans un abri ou une tanière la protégeant ainsi que sa portée.

En captivité, les loups vivent en moyenne 15 ans, un peu moins à l’état sauvage. Ils pèsent environ 45kg et se nourrissent principalement de lemmings, de lièvres, de caribous ou de bœufs-musqués.

info@zoo-servion.ch

www.zoo-servion.ch

Sophie Wilhelm

RSS
Follow by Email